Bienvenue sur le site des Radiologues du groupe CIMRAD à Besançon

Prendre rendez-vous Nos cabinets Nos examens Nos radiologues
0%
Principe de l'examen

Cet examen étudie les structures articulaires qui ne sont normalement pas visibles sur les clichés de radiographie standard.
Son principe consiste à rendre visible (ou opaque) une articulation. Le produit de contraste est injecté à l’aide d’une fine aiguille directement dans l’articulation. Le produit tapisse les parois articulaires qui deviennent visibles sur les clichés radiologiques (ou scanner ou IRM) grâce aux propriétés du produit de contraste utilisé.
Vis à vis de l’arthrographie, en matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. A titre d’exemple, un cliché simple correspond en moyenne à l’exposition moyenne naturelle (soleil) subie lors d’un voyage de 4 heures en avion.
Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Déroulement de l'examen

Vous êtes dirigé vers l’espace dédié à la réalisation de l’arthrographie puis pris en charge par un manipulateur ou une manipulatrice.
L’examen se fait en position allongée.
La peau est d’abord désinfectée. La piqûre est un moment un peu désagréable de l’examen. L’injection du liquide iodé dans l’articulation ne provoque tout au plus que des douleurs modérées et très passagères.
Sans 2ème piqûre et en fonction de la demande de votre médecin une infiltration d’un médicament peut finaliser la procédure
Après avoir retiré l’aiguille, votre articulation sera placée dans différentes positions et plusieurs clichés seront réalisés.
L’arthrographie peut être complétée immédiatement par un scanner ou IRM (à l’étage du même bâtiment) de l’articulation. Ceci ne nécessitera pas non plus de deuxième piqûre.
En cas de problème lors de l’examen, n’hésitez pas à le signaler au personnel médical.
Après l’examen, évitez de trop solliciter votre articulation et favorisez le repos.

Durée de l'examen

La durée de l’examen peut varier en fonction de votre anatomie et du nombre de clichés nécessaires, soit environ de 10 à 20 minutes.

Quelles complications pourraient survenir pendant l’examen ?

Il est rarissime qu’un liquide iodé injecté dans une articulation déclenche des réactions allergiques.

Quelles complications pourraient survenir après l’examen ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.
Comme pour toute ponction, il existe un très faible risque d’infection. Nous prenons, bien entendu, toutes les précautions nécessaires pour l’éviter. Des douleurs, un gonflement de l’articulation, de la fièvre dans les jours suivant l’examen doit vous alerter. Il faut alors nous appeler sans délai, car il peut être urgent de vous donner un traitement.

Les Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné pendant l’examen d’arthrographie. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées plus en détail par le médecin radiologue.
Les clichés radiographiques et le compte rendu vous seront ensuite immédiatement remis par le secrétariat.
Si un scanner ou une IRM est réalisé, le CD de votre imagerie vous sera fourni dès la fin de l’examen.
Devant le grand nombre d’images à analyser le compte rendu sera réalisé dans la journée. Un lien sécurisé vous sera fourni par le secrétariat pour le visionner.
Enfin un compte rendu sera transmis à votre médecin par un système sécurisé informatique (si ce dernier le possède) qui vous donnera le résultat complet à l’aide des autres examens qu’il a demandé.