Bienvenue sur le site des Radiologues du groupe CIMRAD à Besançon

Prendre rendez-vous Nos cabinets Nos examens Nos radiologues
0%
Principe de l'examen

Le coloscanner est un scanner du colon (gros intestin) qui sert à mettre en évidence des lésions de ce segment digestif.
Il est utile à votre médecin pour déterminer l’origine de vos symptômes, dans certaines situations et notamment avant de procéder à une coloscopie chez les patients fragiles. Il peut être utile également dans le cadre d’un bilan pré-opératoire pour localiser exactement les lésions à retirer par le chirurgien.

Déroulement de l’examen

Pour bien étudier le colon et ses parois, le radiologue a besoin que celui-ci soit distendu. En effet, s’il ne l’est pas, de faux épaississements de la paroi intestinale peuvent apparaître et conduire à des diagnostics erronés.
C’est pour cette raison que l’on remplit le colon de liquide (eau tiède). Celle-ci sera administrée à l’aide d’une canule, par l’anus (comme pour un « lavement »). Vous serez perfusé auparavant. Pour la pose de canule et le remplissage, vous serez couché sur la table d’examen du scanner. Une fois le remplissage effectué, on procèdera alors à un scanner avec injection de produit de contraste en l’absence de contre-indication

Durée

Compter 30 minutes

Risques

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.
Les complications du coloscanner sont exceptionnelles :
– réaction allergique au produit de contraste iodé injecté,
– diarrhée aigue transitoire en fin d’examen.
Il ne s’agit pas d’une réelle complication mais quelques « fuites » sont possibles : nos équipes mettent tout en œuvre pour que cet examen se déroule au mieux et dans la dignité.
Dans des cas très exceptionnels, ces complications peuvent être sérieuses (perforation du côlon).