Bienvenue sur le site des Radiologues du groupe CIMRAD à Besançon

Prendre rendez-vous Nos cabinets Nos examens Nos radiologues
0%
Principe de l'examen

Cet examen consiste à opacifier le canal rachidien (centre de la colonne vertébrale). Son but est de rechercher ce qui pourrait comprimer un ou plusieurs nerfs et expliquer vos symptômes.
Cet examen utilise des rayons X.
En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée.
Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Pourquoi votre médecin vous a-t-il proposé une saccoradiculographie ?

Cet examen est le seul qui permette d’explorer la colonne vertébrale et les nerfs en position debout, or c’est dans cette position que les nerfs souffrent particulièrement. Le scanner et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) permettent également d’explorer les nerfs mais ont l’inconvénient de ne le faire qu’en position couchée.

Déroulement de l'examen

Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications.

L’examen consiste à faire une piqûre dans le dos.
L’injection du produit iodé, nécessaire pour voir les nerfs, n’entraîne pas elle-même de douleur mais simplement une sensation d’écoulement de liquide.
Une fois l’injection réalisée, il vous sera demandé de vous mettre debout pour effectuer les clichés radiologiques. En fonction de la demande de votre médecin, un scanner peut compléter l’examen.

Que devez vous faire après l’examen ?

Il faut rester couché pendant 24 heures et garder la tête surélevée pour éviter les maux de tête.
Il faut boire beaucoup d’eau ce qui permet d’éliminer le produit iodé plus rapidement.

Quelles complications pourraient survenir après l’examen ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales comporte un risque de complication.
Dans les jours qui suivent, des maux de tête, parfois importants, sont possibles. Ceci est devenu rare depuis que l’on utilise des aiguilles extrêmement fines. Dans ce cas, il vous faudra consulter votre médecin ou nous prévenir pour qu’un traitement puisse vous être prescrit pour diminuer ces douleurs.
Une fièvre et/ou des douleurs importantes pourraient faire craindre une infection. Cette complication est tout à fait exceptionnelle, et nous prenons toutes les précautions pour l’éviter. Elle pourrait être très grave si elle n’était pas traitée rapidement (risque de décès). Au moindre doute, vous devez donc nous contacter très rapidement.

Durée de l'examen

La durée de l’examen peut varier en fonction de votre anatomie 20 à 30 minutes

Les résultats

Le médecin radiologue fait une interprétation des images réalisées pendant l’examen. Les clichés radiographiques vous seront remis. Le compte rendu sera réalisé dans la journée. Un lien sécurisé vous sera fourni par le secrétariat pour le visionner. Enfin un compte rendu sera transmis à votre médecin par un système sécurisé informatique (si ce dernier le possède) qui vous donnera le résultat complet à l’aide des autres examens qu’il a demandé.