Bienvenue sur le site des Radiologues du groupe CIMRAD à Besançon

Prendre rendez-vous Nos cabinets Nos examens Nos radiologues
0%
Principe de l'examen

Au cours des différents examens de la glande thyroïde, certaines anomalies repérées par le médecin peuvent nécessiter une cytoponction thyroïdienne.
Vous êtes bien sûr libre d’accepter ou de refuser cet examen.

Qu’est-ce qu’une cytoponction thyroïdienne ?

La cytoponction thyroïdienne est un geste simple et bien toléré qui consiste à introduire une aiguille très fine à travers la peau jusqu’à l’anomalie détectée par le médecin pour recueillir quelques cellules. Les cellules recueillies sont ensuite analysées par un médecin spécialiste appelé anatomopathologiste.
La cytoponction permet d’apprécier la nature bénigne ou maligne de l’anomalie et d’éviter le cas échéant une intervention chirurgicale.

Comment se déroule l'examen ?

– Vous êtes allongé(e) sur la table d’examen
– Le médecin repère la zone à ponctionner et le trajet de l’aiguille
– La zone de ponction est désinfectée
– Le médecin suit la mise en place de l’aiguille sous contrôle échographique
– Trois ou quatre prélèvements sont généralement nécessaires
– Les prélèvements terminés, un pansement est placé sur le point de ponction et sera conservé quelques heures

Combien de temps, l'examen dure-t-il ?

Environ 25 minutes

Est-ce douloureux ?

Réalisée à l’aide d’aiguilles fines, la cytoponction thyroïdienne effectuée en ambulatoire est peu douloureuse. La gêne ressentie est comparable à celle d’une prise de sang. Elle ne nécessite pas d’anesthésie locale.

Quelles précautions à prendre ?

Avant la cytoponction, veiller à:
– Ne pas prendre d’aspirine (ni ses dérivés) dans les 8 jours précédents la cytoponction
– En accord avec le médecin traitant, arrêter tout traitement anticoagulant avant la cytoponction
– Signaler une éventuelle allergie au latex

Après la cytoponction, veiller à :
– Restez allongé(e) 5 minutes sur le lit l’examen et comprimer le point de ponction
– Restez assis(e) quelques instants avant de vous lever
– Patientez 10 minutes en salle d’attente et manifestez-vous en cas de sensation de gonflement
– En cas de douleurs après la ponction, vous pouvez prendre du paracétamol si nécessaire mais pas d’aspirine (ni ses dérivés)

Quand obtient-on les résultats ?

Le résultat de la cytoponction nécessite une analyse spécialisée. Il est communiqué au médecin ayant prescrit le prélèvement, dans un délai de 2 à 3 semaines. Vous pourrez alors le revoir pour faire le point avec lui.

Cet examen comporte-il un risque ?

Tout acte médical sur le corps comporte un risque de complication.
Vous ressentirez peut-être une sensation de tension dans le cou mais qui ne doit pas excéder quelques heures.
L’arrêt d’un éventuel traitement anticoagulant, la finesse des aiguilles utilisées, la compression après ponction sont généralement suffisants pour éviter la survenue d’un hématome.
Cependant si après la ponction vous constatez un gonflement du cou, ceci peut traduire un hématome qui disparaîtra le plus souvent spontanément.

IL FAUT NEANMOINS APPELER:
Avant 18 heures, le médecin radiologique qui a réalisé l’examen au 03 81 52 25 25.
Après 18 heures, le médecin traitant voire les urgences notamment en cas de difficultés respiratoires au 15 ou 112.

Une nouvelle ponction peut être nécessaire 

Dans environ 20% des cas, le prélèvement, du fait du nombre peu important de cellules à analyser, peut ne pas être suffisamment informatif pour un diagnostic définitif.
Dans ce cas, une nouvelle ponction pourra être proposée par votre médecin.